Après 9 mois de voyage, vous :

 

 

  • Avez développé un 6ème sens pour savoir d’où viennent les gens que vous rencontrez, souvent avant même qu’ils ne parlent !

  • Distinguez facilement les Parisiens des autres Français, car ils parlent comme des bouquins ! Petit dico : « oui effectivement j’ai eu l’opportunité-aôn… c’était vraiment un endroit ma-gni-fi-qu-aôn !...nous avons particulièrement apprécié-aôn» = « ben ouais j’ai eu l’occaz’…c’était pas mal… c’était cool»

  • Parlez transit intestinal entre vous ou avec d’autres voyageurs comme vous parlez du beau temps.

  • Evoquez de plus en plus souvent la déprime post-retour, et vous picolez de plus en plus !

  • Mangez tout ce qu’on vous propose à n’importe quelle heure, et dans n’importe quel ordre !

  • Avez décuplé vos capacités de calcul mental : 40 bolivianos la piaule c’est-à-dire à peu près 3700 pesos chiliens, 590 roupies népalaises ou 77 000 indonésiennes, l’équivalant de 125 000 dongs ou encore 47 000 kips…. Hmmm un peu cher là !

  • Avez l’impression d’avoir fusionné avec vos vêtements car c’est toujours les mêmes que vous voyez sur vos photos !

  • Gagnez beaucoup de temps le matin par la même occasion puisque le choix de la garde-robe est limité !

  • Passez parfois 3-4 jours sans vous doucher (surtout en Amérique latine, vu le froid et la rareté de l’eau chaude !).

  • Vous en foutez de passer pour un clodo ! Là encore vu le froid, c’est pas le style qui prime !

  • Avez complètement explosé votre budget entre la chute de l’euro, l’inflation dans les pays que vous traversez et vos craquages de plus en plus nombreux (notamment sur la bouffe : chocolat, pâtisseries, vin, fromage !)

  • Avez trouvé la devise qui convient le mieux à un voyage au long cours : « 1 tiens vaut mieux que 2 tu l’auras », que ce soit pour la bouffe, les photos, les activités, les hôtels... TOUT quoi !

  • Vous posez sérieusement la question de rentrer en France ou de continuer votre voyage… dans notre cas, après avoir longuement hésité à s’expatrier en Nouvelle-Calédonie, nous avons pris la décision de rentrer en France après notre année. Faut bien qu’il nous reste des idées pour plus tard !

  • Avez plein d’idées (+/- saugrenues) qui se bousculent dans votre tête pour l’après- tour du monde !